Déc 222012
 

Le 22 décembre 2012,

Ce matin, c’est le premier matin des vacances de Noël…

J’aime bien ces premiers matins, ce sont des moments où, en général, je m’applique à ne rien faire du tout.

Je me suis assis dans la pièce de la maison qui tient lieu de bibliothèque. Je suis cerné par les livres. J’en vois devant moi, sur les côtés aussi. Je sens, je sais qu’il y en a derrière moi, même si je suis bien incapable d’en citer un seul titre ou auteur. Si ! Il doit y avoir des Dan Simmons, mais c’est bien la seule image qui me revienne. A bien y réfléchir, tous mes livres ne sont pas dans cette pièce, il y en a dans la pièce d’à côté, et aussi à l’étage, dans mon bureau. Et puis sur ma table de chevet. Et puis chez mes parents… et chez mes beaux-parents aussi… il y en a partout, je ne sais pas quel livre est où. C’est sans grande importance, le plaisir de retrouver un livre oublié est de l’ordre de la madeleine de Proust.

Cette semaine, je suis en vacances et certains d’entre vous aussi, alors je ne vais pas vous parler boulot. En regardant les livres autour de moi, j’ai décidé de partager avec vous les titres des livres que je vois et qui sont ceux que j’aime particulièrement. Je vous en livre donc quelques un en vrac, à l’image de ma bibliothèque… Lire la suite

Déc 152012
 

Cette semaine, je vous propose l’exploration d’un aspect de la complexité en entreprise aux allures paradoxales : lorsque les éléments de complexité sont aussi ceux de la stabilité, tant que certaines conditions sont présentes. Il s’agit ici des émotions, éléments essentiels de ce qu’on appelle l’homéostasie.  Voyageons ensemble dans cette troisième composante de la complexité en entreprise :

La complexité existentielle de la régulation : Homéostasie locale et globale

Lorsqu’il y a un événement imprévu, qui fait que ce qui était attendu pour le futur doit être reconsidéré, l’attention des managers se porte sur les décisions qui permettront d’avoir à nouveau une visibilité acceptable sur le futur. Lire la suite

Déc 092012
 

La semaine dernière, nous avons exploré la complexité pouvant être liée aux fonctionnements et cultures véhiculées par les différents types d’organisation. Aujourd’hui, je vous invite à considérer comment nos façons de décrire et de mettre en œuvre les processus opérationnels peuvent conduire à une complexité bien particulière et bien réelle.

La complexité opérationnelle (la complexité des enjeux) :

Quels sont les enjeux pour le manager en entreprise ? Une réponse simpliste serait de dire qu’ils sont de deux ordres : Lire la suite

Déc 012012
 

Afin d’explorer plus avant le thème de la complexité, et particulièrement dans l’entreprise, je vous propose une série de trois articles sur les trois semaines à venir, en complément de l’article de la semaine dernière.

Dans le Trésor de la langue Française, on peut lire qu’un système complexe est « Composé d’éléments qui entretiennent des rapports nombreux, diversifiés, difficiles à saisir par l’esprit, et présentant souvent des aspects différents ».

Le système dans lequel travaille le manager en entreprise peut présenter les caractéristiques décrites ci-dessus, en fonction de son organisation, de ses opérations et de sa régulation.

L’entreprise, au delà de ses employés, de ses processus, de ses procédés et de ses produits, est un tissu d’interactions véhiculant de nombreux enjeux liés à ceux de la compagnie. La déclinaison des objectifs globaux de l’entreprise le long de l’organisation Lire la suite

lectures d un mamnager-coach - www.olivierlecointre.fr - tous droits réservés