Oct 202013
 

Les chercheurs de l’Institut de Paléographie Managériale ont décidé cette semaine de vous livrer un aperçu des enjeux de leur travail harassant de « décrypteurs » et traducteurs des manuscrits des Chroniques Iniques. Ils vous livrent ainsi le texte du tout premier manuscrit retrouvé, dans sa forme originale et digitalisée. Les photos étant interdites à l’Institut, ils ont donc recopié au mieux et au clavier ce que le parchemin digital présentait et vous pouvez le lire ci-dessous :

« C3C1 357 L3 PR3M13R

M4NU5CR17 D35 CHRON1QU35 1N1QU35.

N3 CH3RCH3Z P45 4 L3 TR4DU1R3,

R3G4RD3Z-L3, 7OU7 S1MPL3M3N7.

4 P4R71R D3 C3773 L1GN3,

VOU5 COMM3NC3Z 4 L1R3

L3 CON7ENU D3 C35 PHR4535

54N5 TROP D3 D1FF1CUL73.

C3UX QU1 Y 4RR1V3N7

P3UV3N7 PO57UL3R

4 L’1N5717U7 D3 P4L3OGR4PH13 M4N4G3R14L3 !

L3 C2RV34U 357 VR41M3N7

7R3S 4D4PT4BL3,

4 NOU5 D3 L’U71L153R

4U M13UX ! »

Je vous laisse réfléchir là-dessus, comme dirait Gustave Parking.

Quelques lectures d’ici la prochaine publication :

NOTA : je me suis inspiré d’une image vue il y a longtemps sur le site « inkulte », je n’en connais pas l’auteur. Si vous en connaissez l’origine, merci de me la communiquer afin que les chercheurs de l’IPM puissent  rendre à César ce qui n’est pas à eux, malgré leurs véhémentes protestations.

 Laisser un commentaire

(oblligatoire)

(obligatoire, n'apparaîtra pas sur le blog)

lectures d un mamnager-coach - www.olivierlecointre.fr - tous droits réservés