Jan 212017
 

Après une phase obscure et une plongée vertigineuse dans le déchiffrement d’étranges manuscrits retrouvés et issus d’un futur ancien, l’Institut de  Paléographie Managériale prépare son retour. Non sans d’âpres négociations avec les chercheurs dudit institut dont le côté vénal n’a d’égal que leur côté cupide, il semble que l’I.P.M. et ses chercheurs soient proches d’un accord, certes mineur, mais à dominante favorable et réciproquement.

L’esprit est à la fête, ce que le corps est au labeur et aussi ce que l’I.P.M. est au manager désireux de découvrir le futur en s’appuyant sur le passé, parce que c’était mieux avant, surtout après après. Et ça, il n’y a pas que le Chef qui le dit, il y a aussi son chef…

Tout ça pour dire qu’un nouveau manuscrit fondamental, encore plus surprenant que le Tao de la Connerie Ordinaire (qui valait déjà à lui-seul son pesant de reblochon), est sur le point d’être accessoirement accessible au plus grand nombre (qui chacun sait, n’existe pas puisque qu’il suffit d’ajouter 1 à chaque fois… je vous laisse méditer là-dessus).

Il s’agirait d’un traité, potentiellement écrit par la main même du Skippy (on ne sait pas encore ce qu’il faisait avec l’autre pendant ce temps). C’est tout ce qu’ont accepté de révéler les chercheurs de l’I.P.M. à ce jour, même s’ils n’en diront pas plus la nuit.

Pour vous, ce n’est pas une raison d’attendre sans réviser :

Les Chroniques Iniques, c’est plus de 140 traductions disponibles rien que pour vous et fruits d’un labeur acharné (et réciproquement aussi).

Profitez-en pour réviser en consultant :

  • le Tao de la Connerie Ordinaire dont le premier chapitre est ici
  • l’inventaire des Chroniques Iniques en cliquant ici
  • le Glossaire Inique en cliquant ici
  • La bibliographie en cliquant ici

Et pis c’est tout !

Et pis pas mieux !

A la prochaine !

Signé : Les Chercheurs de l’IPM

  Un commentaire à “L’Institut de Paléographie Managériale bientôt de retour !”

  1. Bon !
    Il était temps, ça m’a tellement manqué …
    La lecture assidue (pas acidue, qui a un sens très différent en dépit de son inexactitude orthographique) de tout ce qui précède m’a permis de comprendre que ce qui suit sera forcément moins bon que ce qui précède (allitération, rare, en ce qui précède) puisque « c’était tellement mieux avant ». Mais je serai magnanime (comme le mec riche qui habite dans le Gard), généreux, intéressé, et je lirai, prêt à déceler du bon quand même. Alors vite, j’attends.
    Parce que … voilà !
    Moulix – Libre penseur mais pas trop

 Laisser un commentaire

(oblligatoire)

(obligatoire, n'apparaîtra pas sur le blog)

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

lectures d un mamnager-coach - www.olivierlecointre.fr - tous droits réservés