Avr 282018
 

Avertissement
« Toute lecture des Contes de la Connerie Collective, sans compréhension préalable du-dit avertissement,
n’engage que son lecteur et réciproquement. »

Le GISPEP et ses trois compères célébraient leur victoire de la veille : ils avaient réussi, selon eux, à éliminer le Chef et son projet FLEXTOR en l’intégrant à l’équipe de la Bougre Complice et ainsi en le coupant de l’accès au Conseil. Car il en était ainsi, l’accès au Conseil, ne serait-ce que pour parler, était réservé non pas à une compétence mais à un grade. Il fallait un certain grade pour pouvoir accéder directement au Conseil. Sans ce grade, un système de parrainage officiel, ou officieux, permettait parfois de s’approcher, mais sans grande influence. Le Chef, dans sa nouvelle affectation, avait perdu deux niveaux hiérarchiques dans l’organigramme, le coupant totalement d’un accès au Conseil et aussi d’un éventuel parrainage car personne ne prendrait un tel risque. Par contre, le GISPEP était bien conscient que le risque présenté par le Chef n’était pas encore nul, car ce dernier pouvait encore ouvrir sa gueule pour montrer que le traitement qui lui était infligé était à la limite de la légalité. En fait, il était même du mauvais côté de la limite. Le GISPEP s’en ouvrit auprès du gars du MAIGRE, du mec du 12 Delta et du Yogi, qui pour l’occasion revêtait un sari rose-bonbon sur un short tyrolien bleu pétrole.
« Normalement c’est bon, dit le GISPEP, le Chef a trop d’orgueil pour l’ouvrir et exposer au grand jour à quel point il s’est fait mettre.
-N’empêche, dit le gars du MAIGRE, il suffisait de le virer, ça faisait une tête de moins et c’était tout bénéfice pour nous et pour le Conseil : on aurait vraiment créé de la valeur… Tandis que là…
-De toute façon, on a toutes les preuves de sa responsabilité dans l’échec de FLEXTOR alors que le projet n’a même pas commencé, c’est dire s’il a dû y mettre du sien ! dit le mec du 12 Delta.
-Cette première étape était nécessaire, dit le Yogi assis en position du lotus sur le fauteuil à accoudoir non-réglables reflétant son statut, c’était notre première itération et nous devons définir la suivante.
-C’est tout à fait ça, dit le GISPEP, si je vire le Chef, je dois le justifier devant le Conseil et je sais que le Chef est encore perçu comme potentiellement utile par le Conseil.
-Si le Chef a un ami au Conseil, alors c’est lui qu’il faut virer, dit le gars du MAIGRE.
-Nous pouvons tout à fait montrer que le Chef n’est que complice dans l’échec de FLEXTOR et que celui qui tirait les ficelles était au Conseil, dit le mec du 12 Delta.
-Ce serait une itération qui nous éloignerait de notre plan initial, dit le Yogi dont la posture du lotus exposait aux yeux de tous la plante des ses pieds poussiéreux. Rappelez-vous, la seule façon de montrer notre potentiel de Flexibilité, c’est de coller au plan.
-Ben alors, on fait quoi, demanda le GISPEP.
-On peut créer un nouveau standard qui interprète la législation en notre faveur, dit le gars du MAIGRE.
-En fait, il faut à tout prix montrer que nous n’avons aucune responsabilité, ni même intention de nuire au Chef, dit le mec du 12 Delta.
-Ben oui, si on veut qu’il ferme sa gueule, il suffit de l’acheter, dit le Yogi en se curant l’ongle de son pied gauche avec le coupe-papier en bois précieux du GISPEP.
-Comment ça, l’acheter ? s’inquiéta le GISPEP en tentant de récupérer son coupe-papier.
-Ça ferait une dépense en plus, mais c’est facile de trouver un Bougre à virer pour compenser, dit le gars du MAIGRE.
-Et ça montrerait qu’on veut surtout son bien, au Chef, et que notre action est plutôt de le protéger contre lui-même, dit le mec du 12 Delta, surtout que je l’ai déjà dénoncé dans le cadre de la procédure du Bien Être Obligatoire au Travail, tant il avait l’air stressé.
-Au fait, ils ont trouvé un acronyme pour ce putain de processus ? demanda le Yogi, en éloignant le coupe-papier des mains chercheuses du GISPEP.
-Je crois pas non, dit le GISPEP.
-Mais ils ont pas un standard pour ça ? demanda le gars du MAIGRE.
-C’est qui le patron de l’équipe de Gestion des Acronymes Significatifs ? C’est lui qu’il faut virer et on file une partie de son salaire en augmentation au Chef. En plus on peut se partager le reste, dit le mec du 12 Delta.
-Pas con, dit le Yogi, on fait ça. On file une grosse augmentation au Chef, ce qui permet de montrer qu’on est flexibles, qu’on veut son bien et aussi, ça lui met la pression, car avec un salaire pareil, il aura intérêt à réussir : on le tiendra par les cojonès.
-Super ! On travaille vraiment bien ensemble, dit le GISPEP, ça c’est de l’intelligence collective et on en a besoin car une nouvelle ère s’ouvre pour moi !
-Pour nous, dit le gars du MAIGRE.
-Pour moi aussi, dit le mec du 12 Delta.
-Lâchez prise sur ces fixations matérielles, dit le Yogi en attaquant le curage de son autre pouce de pied sous le regard désolé du GISPEP, j’ai créé un compte sur lequel nous déposerons tous les gains supplémentaires de ce type afin que nous restions concentrés sur notre but conscient commun.
-Merci à tous, dit le GISPEP en concluant cette réunion. »

Pendant ce temps, le Chef s’était rendu chez le Fourbe. Rencontrer la Bougre Complice, sa nouvelle patronne, était encore au dessus de ses forces. Et ça tombait bien, car rencontrer le Chef dans sa nouvelle position était au dessus des forces de la Bougre Complice.
« C’est vraiment dur, dit le Chef, vous vous rendez compte ? C’est moi qui l’ai faite, sans moi, elle n’existerait pas !
-Elle a fait aussi sa part, dit le Fourbe, et c’est vrai que vous lui avez mis le pied à l’étrier.
-Mais sans moi, elle n’aurait jamais progressé comme ça !
-Vous avez la mémoire courte, risqua le Fourbe, elle vous arrangeait bien et vous lui avez quand même foutu des bâtons dans les roues dès que vous le pouviez…
-Ah ben merde ! Des exemples ! s’énerva le Chef.
-… Eh bien, le rôle du GISPEP, le rôle du GROC, la fermeture du Club, je peux en citer plein… dit le Fourbe calmement.
-Peut-être mais j’ y étais obligé ! Vous vous rendez pas compte de ce que c’est, ces postes de commandement !
-…
-Bon d’accord, j’ai peut-être pas aidé tout le temps… dit le Chef en s’adossant sur sa chaise, mais comment je fais maintenant, je dois tout recommencer ?
-Attention, dit le Fourbe, ne voyez pas ceci comme un nouveau départ, enfin… pas tout de suite.
-Ah ben quand même… Là… Tout est à refaire…
-Peut être, mais la phase dans laquelle nous sommes appelle d’abord un accomplissement….
-Eh ben super ! Quel accomplissement ! Vous vous foutez de ma gueule ?
-Réfléchissez, ce que nous vivons est la fin d’une ère, avant le début d’une nouvelle. Ce que vous avez à faire avec la Bougre Complice, c’est d’abord de clore ce qui a existé jusque là et c’est de cette clôture que vous allez pouvoir transformer l’ancien en forces neuves.
-J’y comprends rien… Vous parlez vraiment comme un putain de skippy… Aidez-moi, merde !
-C’est ce que je fais, entendez-moi et sachez que ce sera long, mais je sais aussi que vous deux saurez tirer le meilleur de la situation pour vous deux et nous tous.
-Si vous le dites… J’avais du temps à perdre… dit le Chef en se levant… bon… on va bouffer ?
-Oui, mais à l’extérieur, dit le Fourbe.
-Ils sont toujours en grève ?
-Ben oui, les négociations sont plus longues que prévu.
-Ils cherchent toujours à virer le GISPEP ?
-Non, ils ne l’ont jamais cherché, ils négocient une prime à la table débarrassée pour les tables de plus de 15 personnes.
-Ah bon , il y a des tables de plus de 15 personnes ?
-Ben non, c’est pour ça que la négociation est pas facile. »

Toute ressemblance avec le chapitre précédent montre bien qu’il s’agit de deux chapitres distincts, et réciproquement.

Dans le prochain épisode : « Ébranlement… Mais ça c’est une autre histoire ! »

Lien vers le Glossaire Inique

Lien vers la Table des Matières

Lien vers la Bibliographie

 

 Laisser un commentaire

(oblligatoire)

(obligatoire, n'apparaîtra pas sur le blog)

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

lectures d un mamnager-coach - www.olivierlecointre.fr - tous droits réservés